Power Query – Script R – Vecteurs


On peut se représenter un vecteur comme un tableau d'une seule colonne dont les valeurs sont toutes du même type (numérique, texte etc...)

Ce qui est particulièrement intéressant c'est que chaque élément du vecteur est ordonnancé, ce qui permet d'y accéder directement en connaissant sa position dans le vecteur.

Pour créer un vecteur il faut utiliser la notation c() :

  • c("jean","paul","raymond")

Chaque vecteur peut être affecté à une variable pour être stocké en mémoire et utilisé ultérieurement :

 

  • a= c(1,2,3)

    b= c("jean","paul","raymond")

    c = c(TRUE,FALSE,TRUE)

Nous pouvons affecter un nom à chaque  valeur d'un vecteur en utilisant la fonction names(), cela permet en quelque sorte d'avoir un nom d'entête de ligne.

  • poker_vecteur <- c(140, -50, 20, -120, 240);

    roulette_vecteur <- c(-24, -50, 100, -350, 10);

     

    names(poker_vecteur) <- c("Lundi", "Mardi", "Mercredi", "Jeudi", "Vendredi");

     

    names(roulette_vecteur) <- c("Lundi", "Mardi", "Mercredi", "Jeudi", "Vendredi");

    df = data.frame(names(poker_vecteur),poker_vecteur)

En utilisant la source de donnée Script R dans PowerBI et en écrivant le code précédent dans la fenêtre de l'éditeur, on obtient la table suivante :

 

Sélections de lignes d'un vecteur

La sélection des lignes d'un vecteur s'opère en utilisant les crochets et en encadrant le numéro de ligne, pour une sélection simple :

  • poker_vecteur <- c(140, -50, 20, -120, 240);

     

    df = data.frame(poker_vecteur[1])

Retourne la valeur 140.

 

Nous pouvons effectuer une sélection multiple en utilisant un vecteur reprenant les numéros de lignes :

  • poker_vecteur <- c(140, -50, 20, -120, 240)

     

    df = data.frame(poker_vecteur[c(1,3,5)])

Retourne les valeurs 140,20 et 240.

Nous pouvons aussi définir une plage de lignes :

  • poker_vecteur <- c(140, -50, 20, -120, 240);

     

    df = data.frame(poker_vecteur[c(2:4])

Retournera -50,20 et - 120.

Enfin, nous pouvons réaliser des sélections conditionnelles :

  • poker_vecteur <- c(140, -50, 20, -120, 240);

     

    df = data.frame(poker_vecteur[poker_vecteur>0])

Ne retourne que les valeurs positives du vecteur.

Opérations sur vecteurs

Il est possible de réaliser des opérations entre vecteurs :

  • poker_vecteur <- c(140, -50, 20, -120, 240);
    roulette_vecteur <-c(-24, -50, 100, -350, 10);

    df = data.frame(poker_vecteur+roulette_vecteur)

 

 

Il est aussi possible d'utiliser des fonctions statistiques sur les vecteurs, par exemple pour calculer la moyenne des valeurs :

  • poker_vecteur <- c(140, -50, 20, -120, 240);
    roulette_vecteur <-c(-24, -50, 100, -350, 10);

    df = data.frame(mean(roulette_vecteur))

Retournera 62.80.

Les vecteurs sont les blocs constituants de structures plus complexes comme les tables de données ou Dataframes que nous utilisons dans nos modèles de données PowerBI.

Leur utilisation permet notamment de créer, trier et transformer très aisémment des tables.

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *